Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Condition de travail des travailleuses en CPE : trois journées de grève prévues la semaine prochaine

Grève CPE 2021
Temps de lecture
2 min

Les travailleuses des Centres de la petite enfance La Bottine de Maniwaki et Vallée Sourire de Gracefield et de Kazabazua tiendront 3 journées de grève la semaine prochaine.

Les services des CPE affiliés à la CSN seront suspendus les 2, 3 et 4 novembre. Les éducatrices indiquent n’avoir d’autre choix que de poursuivre l’application du mandat de grève de 10 jours adopté à 97 % au début de l’automne alors qu’un fossé considérable sépare toujours les demandes syndicales et les propositions de la partie patronale. Najoua Zitouni, vice-présidente à la négociation et agente de griefs pour le Syndicat des travailleurs et travailleuses en centre de la petite enfance de l’Outaouais, parle des éléments qui font toujours l’objet de discussion à la table de négociation :

Au terme de ces grèves, le syndicat aura toujours en mains 4 journées durant lesquelles les CPE pourraient devoir fermer leur porte, si les négociations en cours ne permettent pas d’en arriver à une entente. Najoua Zitouni estime qu’il est important qu’une entente convenable soit négociée afin de combler le manque de personnel qui se fait sentir dans les CPE de la province, et ce, dans un contexte de manque de places en service de garde :

En parallèle, le comité de négociation syndicale annonce que deux journées de négociation sont prévues le 1er et le 4 novembre.

À travers la province, ce sont 11 000 travailleuses et travailleurs de CPE affiliés à la CSN qui seront en grève la semaine prochaine.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser