Clôture des 12 jours d’action contre la violence envers les femmes

La campagne « 12 jours d’action contre la violence envers les femmes » a pris fin aujourd’hui à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

L’édition 2019 revêt un caractère particulier alors qu’il y a trente ans jours pour jours, 14 étudiantes de l’École Polytechnique de Montréal étaient assassinées froidement.

Pour l’occasion, une vingtaine de personnes se sont réunies devant l’hôtel de ville de Maniwaki. Les participants ont marché jusqu’au parc de la MRC Vallée-de-la-Gatineau et ont accroché des roses blanches sur le monument commémoratif ériger en souvenir des femmes disparues ou assassinées dans un contexte de violence. Maude Bélair, intervenante au CALACS Vallée-de-la-Gatineau et membre du Comité-Femme, parle du déroulement de l’activité :

Cette dernière est d’avis que le sort des femmes s’est généralement amélioré à travers le Québec et le Canada au cours des dernières décennies. Cependant, elle a tenu à souligner que la lutte menée par les femmes de la région et au pays concerne l’ensemble des femmes dans le monde et qu’à ce chapitre, il reste encore beaucoup à faire. Voici les propos de Maude Bélair et de Carole :

Le Comité-Femme Vallée-de-la-Gatineau compte participer à la Marche mondiale des femmes qui a lieu le 17 octobre prochain dans la région administrative de Lanaudière. En raison de l’ampleur de l’événement, celui-ci se tient tous les 5 ans.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Cayamant accorde 2 000$ à la Clinique Santé de la Haute-Gatineau

Les élus de Cayamant ont résolu de participer au financement de la Clinique Santé de …

MRCVG