Actualité locale Par Simon Deschamps |

Classement des commissions scolaires : la CSHBO en queue de peloton

school-2276269_1920-1024x683
Temps de lecture
2 min

Le Journal de Montréal a publié lundi matin son
palmarès annuel des Commissions scolaires de la province. Il s’agit de la troisième
mouture de ce classement basé sur les données colligées par l’Institut Fraser
dans le cadre du Palmarès des écoles, dévoilé l’automne dernier.

La Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l‘Outaouais se retrouve au 27e rang sur les 28 que le journal a classées avec une cote de 3,3. La Commission Scolaire Sorel-Tracy ferme la marche au 28e échelon avec une cote de 3,2.

La meilleure commission scolaire est celle de
Bois-Franc située dans la région administrative du Centre-du-Québec
avec une cote de 6,9. 

L’institut Fraser brosse dans ce classement le portrait des 69 commissions scolaires anglophones et francophones du Québec.

Plusieurs commissions scolaires sont sur le même pied d’égalité. En Outaouais, la Commission scolaire Western Québec et celle des Draveurs partage le 11e rang avec la Commission scolaire de Rouyn-Noranda avec une cote de 5,5.

Ce palmarès classe les commissions scolaires selon la moyenne des « cotes globales » obtenues par leurs écoles secondaires. Cette cote se base en partie sur les résultats des élèves aux examens ministériels de quatrième et de cinquième année du secondaire.

Invitée à réagir, la CSHBO dit ne jamais commenter les palmarès.

Par ailleurs, notons qu’en décembre la Commission scolaire a fait savoir que le taux de diplomation de ses étudiants au niveau secondaire a encore augmenté en 2018.

Le pourcentage d’élève ayant obtenu leur diplôme d’études secondaires et leur qualification en 7 ans est passé de 56 %à 63,4 % entre 2013 et 2017 et à 68,8 % en 2018. La cible fixée dans le Plan d’engagement vers la réussite est établie à 70% pour 2022.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser