Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Chasse culturelle : Les chefs du conseil de bande se dissocient de Roger Fleury

Roger Fleury
Temps de lecture
1 min

Une communauté autochtone autoproclamée du Pontiac, contestée par les chefs du Conseil tribal de la nation algonquine, a invité autochtones et non-autochtones à participer à une chasse culturelle sur des terres algonquines traditionnelles.
Connu pour ses nombreux gestes d’éclat au fil des dernières années chez les premières nations, Roger Fleury affirme être le chef d’une communauté algonquine dans le secteur de Fort-Coulonge, ce qui est réfuté par les membres du Conseil tribal.
Verna Polson, grande cheffe du Conseil tribal de la nation algonquine, est exaspérée par le comportement de M. Fleury. On l’écoute :

La grande cheffe Polson stipule qu’elle est déjà entrée en contact avec Ian Lafrenière, ministre responsable au secrétariat des affaires autochtones. Cette dernière désire connaître l’opinion du gouvernement québécois envers les actes de M. Fleury :

Du 4 au 8 décembre, Roger Fleury a invité les membres des Premières nations à venir participer à une chasse qualifiée de culturelle. Aucun détail n’a été partagé quant au nombre de personnes qui s’est présenté.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser