Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Chasse à l’orignal : les négociations reportées au 22 avril

Orignal-2-1024x684
Temps de lecture
2 min

La signature de l’accord entre le comité algonquin sur l’orignal et le gouvernement du Québec concernant la gestion du cheptel d’orignaux dans la réserve faunique La Vérendrye a été repoussée d’une semaine.

Selon nos informations, les récentes éclosions à travers les communautés algonquines de la région seraient la cause de ce report. La signature d’une entente était attendue aujourd’hui.

Mentionnons que les deux partis en étaient venus à un accord de principe le 2 avril dernier. Une entente d’une durée de quatre années serait présentement sur la table. On confirme qu’un moratoire sur la chasse sportive à l’orignal sera implanté sur le territoire de la réserve faunique La Vérendrye pour l’automne 2021. Lucien Wabanonik, négociateur sur le comité algonquin sur l’orignal, affirme que les communautés anishinabées tenteraient d’implanter cette mesure pour un minimum de deux ans dans le secteur.

Cette démarche servira à effectuer un recensement de la situation du cheptel d’orignaux sur ce secteur. L’état de la situation sera évalué conjointement par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, par les communautés algonquines, ainsi que par un groupe d’experts neutres.

Pour l’instant, il est impossible de savoir si les pourvoiries et la ZEC Petawaga seront touchées par des mesures supplémentaires.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser