Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Bois-Franc se voit refuser l’installation de silhouette d’enfant pour ralentir les automobilistes

close-up-shot-of-a-speedometer-in-a-car-SUXMJED-1024x683
Temps de lecture
1 min

Les membres du conseil municipal et plusieurs résidents de Bois-Franc sont d’avis que la vitesse à laquelle certains circulent au cœur du village est dangereuse. Dans cette optique, la municipalité envisageait des solutions, mais comme Bois-Franc n’a pas juridiction sur la route 105, l’autorisation du ministère du Transport du Québec est requise.

La proposition de l’installation d’un panneau sous forme d’une silhouette rigide ou flexible sur lequel l’image d’un enfant est imprimée a été refusée par le MTQ, en raison qu’il n’est pas possible d’installer quelconque objet en bordure de la route.

Ce panneau a pour objectif de faire prendre conscience aux automobilistes que la vitesse à laquelle ils circulent pourrait mettre en danger la vie des enfants.

La municipalité de Bois-Franc a dû se tourner vers une autre solution. Ce sont des panneaux indicateurs de vitesse qui seront installés à la route 105.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser