Actualité locale Par Francis Létourneau |

Bibliothèques parlantes intergénérationnelles : une façon de créer des liens entre les générations

grand-papa_petite-fille_lit_parle_ris
Temps de lecture
2 min

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraités et prétraités (AQDR) de l’Outaouais a mis sur pied un nouveau projet qui se nomme les bibliothèques parlantes intergénérationnelles.

Ce projet permettra aux personnes âgées de 60 ans et plus de raconter des histoires de leur vie aux générations plus jeunes. Ces rencontres se dérouleront dans des bibliothèques municipales ou dans des salles communautaires partout en Outaouais. La présidente de l’AQDR, Luce Bernier, donne plus de précision :

Madame Bernier souhaite que ce projet puisse briser l’isolement que la pandémie de COVID-19 a causé envers les aînés et en même temps de permettre aux gens d’ouvrir les yeux à propos de certains préjugés fait à l’égard des personnes âgées. On l’écoute :

L’AQDR souhaite organiser les premières bibliothèques parlantes intergénérationnelles dès le début de 2022. La présidente de l’association affirme vouloir organiser quelques activités dans la Vallée-de-la-Gatineau, mais l’organisme est toujours à la recherche de personnes âgées de 60 ans et plus qui aimerait raconter leurs histoires. Les inscriptions se font par téléphone en appelant l’AQDR de l’Outaouais ou bien par internet. Le lien se retrouve à la fin de l’article sur notre site web.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser