Bell réduira son plan d’expansion d’Internet dans les zones rurales

L’entreprise de télécommunication Bell a confirmé qu’elle supprimerait 200 000 foyers d’un programme d’expansion d’Internet en milieu rural.

Cette décision arrive après que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a révisé à la baisse les tarifs pour les concurrents qui accèdent aux réseaux d’accès haute vitesse.

Bell confirme que les tarifs du CRTC les obligent à réduire le déploiement de leur programme d’Internet résidentiel sans fil d’environ 20 %, mais l’entreprise n’a pas encore déterminé les emplacements spécifiques qui seront touchés.

Le maire de la municipalité de Denholm, Gaétan Guindon, a réagi à cette nouvelle. On l’écoute :

Le plan de déploiement initial prévoyait desservir 800 000 foyers dans plusieurs municipalités de la province. En février 2018, les deux paliers gouvernementaux avaient annoncé un investissement respectif d’un peu plus de 2 M$ dans un projet visant à brancher près de 1 800 foyers au réseau Internet sur le territoire de la Vallée-de-la-Gatineau.

Le maire d’Aumond, Alphée Moreau, a aussi été invité à commenter le dossier qu’il qualifie de désolant :

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Le don de la Fondation Lucie et André Chagnon accueilli favorablement par les commissaires de la CSHBO

Logo : Fondation Lucie et André Chagnon (Groupe CNW/Fondation Lucie et André Chagnon) En juillet …

MRCVG