Deveau Avocats Maniwaki

Baisse d’achalandage dans les bureaux d’accueil touristique

Les bureaux d’accueil touristique de la Vallée-de-la-Gatineau ont connu une diminution du nombre de visiteurs de 10,5% en comparaison avec l’an dernier.

Cette baisse de l’achalandage s’explique entre autres par la vente de droits d’accès journaliers de pêche qui se fait de plus en plus en ligne, ce qui a contribué à la diminution de 5% des visites au bureau de Maniwaki. Il faut aussi mentionner que la baisse d’achalandage constatée au bureau touristique d’Aumond survient après 2 années consécutives durant lesquelles le nombre de visiteurs a augmenté de façon significative. Seul le point de service situé à Grand-Remous a connu une augmentation du nombre de visiteurs de 3% durant la dernière période estivale.

L’ajout d’un bureau mobile en bordure de la Véloroute des Draveurs peut avoir contribué à cette diminution, selon les propos de l’agente de développement touristique à la MRC Vallée-de-la-Gatineau, Caroline Marinier :

Ce nouveau bureau mobile a permis de rencontrer environ 200 personnes de plus alors que les patrouilleurs à vélo ont remis de l’information touristique en moyenne à 6 personnes par jours. Au final, le rapport d’activité 2018 du réseau des lieux d’accueil et d’information touristique de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau fait état d’une augmentation du nombre de visiteurs de 10% :

La grande majorité des visiteurs québécois provient de l’Outaouais, des Laurentides, de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région de Montréal et près de la moitié d’entre eux s’intéresse aux activités de plein air offertes sur le territoire de la Vallée-de-la-Gatineau.

Lire également

Situation du chemin Lafrance : Grand-Remous propose une rencontre

Chemin Lafrance à Grand-Remous Un des citoyens du croissant du chemin Lafrance de Grand-Remous revient …

MRCVG