Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Augmentation du décrochage sportif dans la Vallée-de-la-Gatineau

hockey-equipment-background-WFXMLCV-1024x683
Temps de lecture
2 min

À compter du 26 mars, les règles sanitaires entourant le sport organisé seront assouplies en Outaouais.

À l’intérieur, les centres sportifs et les gymnases pourront accueillir un groupe de 8 personnes accompagnées d’un entraîneur. À l’extérieur, la limite de participants pourra passer de 8 à 12 personnes.

Même s’il s’agit d’une amélioration, la plupart des associations sportives s’attendaient à plus de liberté de la part du gouvernement du Québec.

Andrew Jeanotte, président de l’Association de hockey mineur de Maniwaki, s’est vu dans l’obligation de mettre un terme à la saison :

Évidemment, cette nouvelle est venue lancer une douche froide sur plusieurs jeunes sportifs de la région. Andrew Jeanotte confirme que certains enfants ont mis un terme à leur carrière d’hockeyeur :

Mélanie Morin, présidente de l’organisme Dans’Action, affirme observer un phénomène identique chez les danseurs de la Vallée-de-la-Gatineau :

Les associations et organismes sportifs de la région tenteront de minimiser les impacts de la pandémie sur le décrochage sportif.

Andrew Jeanotte confirme que l’association travaille déjà sur la prochaine saison. De son côté, Mélanie Morin affirme que son équipe continuera d’offrir des cours aux jeunes Val-Gatinois.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser