Actualité locale Par Michel Riel |

Aucune négociation entre le gouvernement fédéral et la communauté de Kitigan Zibi

kza
Temps de lecture
1 min

La communauté algonquine de Kitigan Zibi revendique toujours la reconnaissance de certaines terres ancestrales.

Pour le moment, selon le chef Jean-Guy Whiteduck, les discussions sont au point mort avec le gouvernement fédéral, en raison de la présente campagne électorale.

Cependant, la communauté des Premières Nations revendique toujours des terres sur le territoire de la ville de Maniwaki et les négociations ne sont toujours pas terminées comme l’explique le chef de Kitigan Zibi, Jean-Guy Whiteduck :

Le chef Jean-Guy Whiteduck nous donne plus de précisions sur les démarches de la communauté autochtones concernant les négociations de certaines parties de terrains. Celles-ci ont lieu habituellement avec le gouvernement fédéral, mais également avec la ville de Maniwaki.

En terminant, après les prochaines élections fédérales, on tentera de reprendre les négociations avec le nouveau gouvernement qui sera élu.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser