Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Au tour des travailleurs de soutien de mettre de la pression sur les négociations

maternelle-ecole-1024x723
Temps de lecture
2 min

Après le personnel enseignant et professionnel, c’est au tour du Syndicat des travailleuses et travailleurs de soutien de déclencher une grève. Celle-ci se déroulera sur deux jours, soit à partir du 26 mai à midi pour se terminer le 27 mai à midi.

Les travailleurs de soutien incluent l’ensemble de tout le personnel affecté au soutien des enseignants, du personnel-cadre et professionnel, soit les secrétaires d’école, les techniciens en éducation spécialisée, les techniciens en administration du centre administratif, les ouvriers d’entretien, notamment.

Les revendications demeurent les mêmes que celles demandées par les autres Syndicats. Denis Rossignol, directeur général du Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSSHBO), explique :

Lors de ces deux journées de grève, l’enseignement se fera à distance pour tous les élèves du préscolaire, du primaire, du secondaire, de la formation générale des adultes et de la formation professionnelle, dans l’objectif d’assurer la sécurité des élèves, du personnel et la poursuite des apprentissages. Également, les services de garde seront fermés et le transport scolaire annulé.

Les détails du déroulement de la grève seront communiqués sous peu.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser