Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Arrêtée avec un taux d’alcool 3 fois plus élevé que la limite permise

police-car-on-the-street-PM9NA4Q-1024x683
Temps de lecture
2 min

Une femme du lac Rapide a été arrêtée, vendredi soir, au volant de son véhicule alors que son taux d’alcool était 3 fois plus élevé que la limite permise.

Peu après 19 h, les policiers de la Sûreté du Québec ont été avisés qu’une femme, possiblement intoxiquée par l’alcool, circulait dans la communauté de lac Barrière. Malgré leur recherche, les patrouilleurs n’ont pas été en mesure de localiser le véhicule. Plus tard, ils ont été appelés à se rendre dans une autre résidence de la communauté en raison d’une dispute. Sur place, ils ont été mis aux faits qu’une personne avait quitté à bord de son véhicule avec les capacités affaiblies. Il s’agissait de la même femme qu’ils tentaient de trouver plus tôt dans la soirée. La conductrice, une récidiviste en matière d’alcool au volant, a finalement été interceptée et son permis a été suspendu pour une période de 90 jours. Elle pourrait faire face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies.

Hier, un homme de 64 ans de Grand-Remous a été arrêté après avoir fait une sortie de route sur la 117 à bord de son VTT. Il a lui-même contacté les policiers. Après avoir effectué des vérifications d’usage, les policiers ont conclu que l’homme était en état d’ébriété. Le véhicule a été remorqué et son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours.

Toujours hier, un conducteur de 17 ans a appris à ses dépens que la vitesse à un prix. Le jeune homme de Gracefield a été intercepté sur le chemin du lac Cayamant, à Gracefield, alors qu’il circulait à 134 km/h dans une zone limitée à 80 km/h.

Il a reçu un constat d’infraction totalisant 813$ et 10 points d’inaptitude pour son excès de vitesse. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 7 jours.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser