Action santé Outaouais abordera les changements apportés à la Loi sur l’aide médicale à mourir à Maniwaki

Le gouvernement du Québec a récemment annoncé qu’il modifierait certains critères concernant l’accès à l’aide médicale à mourir ce qui permettra à davantage de malades d’y avoir droit légalement, et ce, dès le 12 mars prochain.

Il est donc dire qu’une personne souffrant d’une maladie grave et incurable, mais qui n’est pas considéré comme étant en fin de vie sera dorénavant admissible à ce traitement au sens de la loi.

Dans le but de mieux comprendre la législation en vigueur, Action santé Outaouais, en partenariat avec la Table de développement social de la Vallée-de-la-Gatineau, tiendra une conférence sous le thème « Vieillir et mourir en toute dignité », le 19 février à l’auberge du Draveur de Maniwaki.

En plus de discuter de la Loi sur l’aide médicale à mourir, les conférenciers invités aborderont les impacts de cette loi sur les personnes en fin de vie et sur leur entourage, parleront du processus d’analyse des demandes et fourniront de l’information par rapport au mandat en cas d’inaptitude.

Les intéressés doivent impérativement s’inscrire en communiquant avec Action santé Outaouais ou encore avec la Table de développement social de la Vallée-de-la-Gatineau.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Cayamant ajoute le chemin Lachapelle à sa programmation TECQ 2019-2023

La municipalité de Cayamant a procédé à l’ajout d’un chemin dans la programmation des travaux …

MRCVG