Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Achalandage grandissant dans les sentiers du PERO en 2020-2021

marche-randonnée-sentier-1024x683
Temps de lecture
2 min

Le Pôle d’excellence en récréotourisme de l’Outaouais (PERO) a tenu son assemblée générale annuelle dans la soirée de mercredi. L’organisme dresse un bilan positif en 2020-2021, alors que ses sentiers gagnent en popularité auprès du public.

Marlène Thonnard, présidente du PERO, indique que des compteurs d’achalandage ont été installés à l’entrée des pistes situées à Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, Messines et Grand-Remous. Selon les données recueillies entre les mois de juin et d’octobre, c’est près de 3700 marcheurs qui ont parcouru ces sentiers.

Marlène Thonnard compte répéter l’expérience d’ici les prochaines années pour favoriser le financement de nouveaux projets. On l’écoute :

Dans les prochains mois, le PERO souhaite mener à terme divers projets entamés dans la Vallée-de-la-Gatineau, en plus d’optimiser la création de nouveaux sentiers. Marlène Thonnard offre plus de détails :

Le PERO aurait également l’intention de créer un réseau reliant les différentes pourvoiries du Baskatong pour offrir une activité supplémentaire aux touristes dans ce secteur. Des négociations seraient en cours dans ce dossier.

Mentionnons que le conseil d’administration de l’organisme demeure identique pour la prochaine année. L’état des résultats 2020-2021 affiche des revenus de près de 229 000 $, soit une légère diminution par rapport aux 244 000 $ de l’année précédente. Cependant, les bénéfices nets totalisent 28 891 $ versus 4 964 $ en 2019-2020.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser