Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

60 jours de suspensions pour Pascal Saumure

marteau-justice
Temps de lecture
1 min

La Commission municipale du Québec (CMQ) a prit la décision de suspendre Pascal Saumure pour 60 jours, sans salaire, pour manquement déontologique. Cette suspension entre en vigueur dès aujourd’hui.

Sans surprise, le conseiller municipale de Bouchette a présenté un plaidoyer de culpabilité lors de son audience du 21 août dernier. Celui-ci n’a a toujours reconnu le manquement qu’il avait commit, tout en spécifiant qu’il n’avait pas agi de mauvaise foi.

Ce dernier avoue avoir été surpris par cette décision, mais accepte, tout de même, la peine qui lui est attribuée :

M. Saumure assure que cet événement ne changera pas l’ambiance au sein du conseil municipale de Bouchette :

Pour sa part, le maire de Bouchette, Gilles Bastien, a lui aussi été cité en déontologie devant la Commission municipale du Québec, lui qui aurait commis deux manquements en lien avec un conflit d’intérêts en raison de ses liens avec l’entreprise Excavation Roland Patry.

Aucune décision n’a encore été rendue pour l’instant.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser