Deveau Avocats Maniwaki

Placement des autochtones dans des familles d’accueil : portrait de la Vallée-de-la-Gatineau avec la DPJ

Des autochtones du Québec accusent la Direction de la protection de la jeunesse d’être comme les anciens pensionnats et d’effacer leur culture selon un article de La Presse paru dernièrement.

Un récent jugement de la Cour du Québec blâme les services de protection de la jeunesse pour avoir « lésé les droits » d’un enfant algonquin en le plaçant dans une famille d’accueil blanche.

Rappelons qu’au Québec, c’est la DPJ qui chapeaute le placement des enfants des communautés autochtones. Le service d’information de la radio CHGA a donc réalisé le portrait de la situation dans la Vallée-de-la-Gatineau avec Michelyne Gagné, la directrice de la protection de la jeunesse de la région de l’Outaouais :

Selon Statistiques Canada, la moitié des enfants de moins de 14 ans sous la protection de la jeunesse au pays proviennent des Premières Nations ou des communautés inuites. Ici dans la région, la plupart des enfants sont dirigés vers des familles autochtones comme le confirme la directrice de la DPJ pour l’Outaouais, Michelyne Gagné

Notons qu’en Abitibi-Témiscamingue et dans ses six communautés autochtones, il n’existe aucune entente avec la DPJ comme c’est le cas dans la MRC Vallée-de-la-Gatineau.

Lire également

La Maison de la famille se lance dans la pédiatrie sociale

La journée internationale des droits de l’enfant a été célébrée d’une manière toute particulière, hier, …

MRCVG