« Celles qui brisent le silence » sont déclarées « Personnalités de l’année » par le TIME : réactions locales

C’est ce matin que le magazine TIME dévoilait l’identité de la personnalité de l’année, comme le veut la tradition qui perdure depuis 1927. Après Donald Trump en 2016, ce sont maintenant toutes celles qui ont décidé de briser le silence après avoir vécu des inconduites ou des agressions sexuelles qui reçoivent cette distinction. Ce mouvement a donné lieu au #MeToo (#MoiAussi au Québec) et à une vague de dénonciations de comportements jugés inacceptables.

Dans la région, Maude Bélair, du centre d’aide à la lutte aux agressions à caractère sexuel de la Vallée-de-la-Gatineau (CALACS VG), a salué cette nomination durant l’émission INFOS.FM d’aujourd’hui. Voici ses commentaires :

Carole Beaudin, de la maison Halte-Femmes, parle du courage nécessaire à ces femmes pour briser le silence :

La vague de dénonciations dans les médias et les réseaux sociaux a eu des effets jusqu’en Haute-Gatineau, puisque Maude Bélair indique avoir remarqué une augmentation des appels reçus au CALACS VG :

Beaucoup de chemin a donc été fait pour que « celles qui brisent le silence » soient déclarées personnalité de l’année, alors que jusqu’en 1998 la distinction se nommait « Homme de l’année ».

Lire également

L’humoriste Peter Macloed arrête un cambrioleur chez lui!

Comme tous les vendredis, Ann Éthier s’entretient avec Érick Rémy à l’occasion du segment showbiz …